Le mouvement est une manifestation de la vie… mais attention à l’exagération et au surmenage! Les chutes, les blessures et les mauvaises postures peuvent rendre une activité sportive irritante et entraîner l’incapacité de la pratiquer. Le sport ne doit pas être un synonyme de souffrance.

De bonnes raisons de consulter :

Prévention 

Chez le sportif, aucune blessure ne doit être sous-estimée. Il faut traiter dès le début de l’apparition de symptômes ou à la suite d’un traumatisme — même léger — afin d’empêcher l’apparition de l’inflammation et le processus d’aggravation. Plus vite l’articulation est normalisée, plus courte est la période de rétablissement et moins il y aura de répercussions ailleurs dans le corps.

Performance et récupération

L’ostéopathie permet au sportif de maximiser son potentiel physique en résistance et en puissance. Le libre jeu des structures améliore la coordination, l’équilibre, la souplesse, la force des articulations et des muscles ainsi que la fonction cardio-respiratoire et la vitalité en général. Les traitements ostéopathiques permettent aussi une meilleure concentration et une maîtrise de soi accrue lors des compétitions, en plus de diminuer le stress.

Blessures sportives les plus fréquentes :

Contractures, crampes, élongations, claquages et déchirures musculaires, tendinites, épicondylites, ténosynovites, périostites, fasciites plantaires, entorses, fractures de stress, douleurs articulaires et musculaires diverses.

Le sportif peut également bénéficier des soins ostéopathiques pour améliorer sa santé en général. Ainsi, une dysfonction du foie peut avoir des répercussions sur sa condition physique, sa performance et sa capacité de récupération.

La démarche ostéopathique constitue un des piliers importants pour le sportif, quel que soit son sport ou son calibre.