Lors de sa naissance, le nouveau-né peut subir des pressions importantes, particulièrement sur les os du crâne, mais aussi du bassin, de la colonne vertébrale et des épaules. On peut qualifier une naissance de difficile quand l’accouchement est soit trop rapide, trop long ou ralenti, quand l’enfant est mal placé (présentation par le siège ou la face, cordon ombilical autour du cou), que des actions doivent être prises (utilisation de forceps, de ventouses, pression sur le ventre de la mère ou césarienne), ou que les contractions utérines s’avèrent extrêmement violentes. De plus, en cas de naissance prématurée, les os du crâne sont moins résistants et d’autres conditions peuvent survenir.

Certaines déformations sont visibles à l’œil nu, mais parfois même la plus petite restriction dans le mouvement naturel du crâne du bébé peut entraîner des troubles comme les coliques, de la difficulté à avaler ou un retard de développement.

De bonnes raisons de consulter :

  • Consultation préventive dès la naissance
  • Troubles du sommeil (agité, trop léger, hypersomnie)
  • Pleurs nocturnes ou sans raison apparente
  • Stress, nervosité, hypersensibilité, bébé trop tonique ou pas assez, strabisme
  • Trouble de succion, de déglutition, manque d’appétit
  • Coliques, gaz, régurgitations
  • Mauvaise posture de la tête et du cou, torticolis, plagiocéphalie ou autre déformation du crâne
  • Inconfort de position (sur le dos ou sur le ventre), difficulté à se tourner ou à marcher à 4 pattes, retard de la marche, etc.
  • Suivi ostéopathique préventif pour un bon développement psychomoteur   

L’ostéopathie est une thérapie douce qui offre un bon soutien à la fois au nouveau-né et à ses parents, surtout quand les premiers moments de la vie sont difficiles.